mardi 2 janvier 2018

abaissement à 80 km/h : la DSR envoie des "élements de langage" (1/5)

Annoncée il y a 2 semaines dans la presse, l’abaissement de la limitation a 80 km/h a poussé le Ministère de la Propagande, pardon, de l’Intérieur, à envoyer des "éléments de langage" aux préfets afin de mieux faire avaler la pilule à la population. En voici la première page. Avec déjà, quelques points (mensonges, omissions, incohérences) à relever :
- le nombre de tués "qui se stabilise depuis 2 ans". +0.5% et +0.9%, chez nous, ce n’est pas une stabilisation, c’est une augmentation. Pourtant, ne nous avaient-ils pas annoncé que les radars embarqués allaient faire diminuer le nombre de tués ? A quoi donc ont servi les millions de verbalisations supplémentaires ?
- "les excès de vitesse comme cause des accidents mortels dans 32% des cas" : belle façon de tronquer les informations (c’est une habitude). Car dans 32% des accidents, la vitesse est UN DES FACTEURS, et non le seul. Quand un usager de la route à un accident en étant alcoolisé et avec une vitesse inadaptée, qui peut croire qu’une limitation différente aurait un quelconque effet ?
- "les excès de vitesse comme cause des accidents mortels dans 32% des cas" (bis) : selon l’ONISR, ce ne sont pas les excès de vitesse qui sont en cause dans 32% des cas, mais "la vitesse excessive ou inadaptée". En quoi un abaissement de la limitation de vitesse va améliorer l’adaptation de la vitesse aux conditions de circulation (météo, trafic, environnement) ?
- cette mesure "présenterait également l’avantage d’améliorer la fluidité du trafic et de diminuer les émissions polluantes dans l’environnement.". Quelles sources pour cette affirmation ? Les travaux du CEREMA et de l’IFSTTAR montre plutôt que cela va accroitre la pollution. Quant à améliorer la fluidité du trafic, nos départementales en ont-elles vraiment besoin ? Et si baisse de vitesse=amélioration du trafic et diminution de la pollution, pourquoi a-t-on fait marche arrière sur la rocade de Rennes ?

Analyse des feuilles suivantes à suivre...

Hebergeur d'image