dimanche 19 août 2012

Compte-rendu de l’action de déobéissance civique (marquage des radars) de la FFMC 89

Evènements Répression

En 2002 le président Nicolas Sarkozy annonçait que les panneaux de signalisation des radars ne seraient pas démontés, malheureusement tous le monde sait ce qu’il en est advenu ! La FFMC a donc décidé de prendre elle-même en main la sécurité des motards et aussi celle de tous les usagers de la route en signalant les radars qui ne sont plus annoncés par des panneaux. Outre le fait que ceux-ci rapportent beaucoup d’argent dans les caisses de l’Etat, rappelons qu’à l’origine leur but est de signaler des zones accidentogènes ! Cependant, nous nous opposons au contrôle sanction automatisé et sommes pour plus de pédagogie.

Ce samedi 18 août, notre antenne a donc lancé un appel à tous les motards du département pour manifester à ses côtés pour une action de marquage des radars. Le rendez-vous était fixé à 14h au parking de la noue à Auxerre et l’action s’est déroulée sur la RN77, axe qui relie Auxerre à Troyes.

Une cinquantaine de motards ont répondu présents pour cette action et c’est sous une chaleur écrasante que nous avons marqué 6 des 7 radars présents sur l’itinéraire.

Les 1ers à être signalés étaient ceux situés à Jonches au niveau du passage à niveau. Ces radars sont les premiers radars de passage à niveau mis en service en France. Si la FFMC est bien évidemment pour un strict respect de ces passages, elle ne peut que contester la méthode mise en place : radars non signalés, et surtout, flashage des contrevenants dès que le feu passe au rouge alors que celui-ci n’est pas annoncé par un feu orange. Quid des temps de réaction et des distances de freinage ?

Ensuite ce fut au tour de celui près de l’usine Isoroy, toujours effectivement annoncé par un panneau, mais placé 2 km en amont, histoire que les usagers l’oublient et se fassent piéger. Notamment ceux qui se sont arrêtés sur le parking situé entre les deux.


Puis ce fut au tour de celui de Villeneuve St Salves récemment installé, annoncé par un couteux radar « pédagogique ». Rappelons au passage que ces derniers, financés par nos impôts, coutent plusieurs milliers d’euros, ce qui grève d’autant les budgets consacrés à de réelles opérations de prévention. Notre cortège a ensuite continué sur celui de Pontigny, dont le radar démagogique est situé avant une intersection. Donc les usagers venant de l’axe Ligny le Châtel-Les Baudières n’étaient pas informés de la présence d’un radar, c’est corrigé !, Pour finir nous avons signalé celui de Vergigny, radar le plus rentable du département lui aussi annoncé par un radar démagogique au fonctionnement parfois aléatoire avec les motos.

Nous remercions toutes les personnes présentes et plus particulièrement nos adhérents sans qui tout cela ne serait pas possible. Merci aussi à l’antenne de l’Aube qui est venue pour nous soutenir (et nous avait fourni la peinture, toutes les entreprises d’Auxerre étant fermées...), mais également pour prendre la température car une action est prévue dans leur département pour le samedi 25 août. Nous appelons d’ailleurs tous les motards à aller les soutenir, le rendez-vous est fixé à 14h parking de l’UTT.

ci dessous, la video "Apprendre à faire des marquages au sol pour les nuls" :