lundi 20 juin 2011

bilan de la manifestation d’Auxerre

Evènements Répression

A Auxerre, 360 véhicules, dont une quinzaine de voitures, le tout représentant environ 450 électeurs, ont manifesté leur opposition aux mesures annoncées lors du dernier CISR. Sorti d’Auxerre, le cortège a emprunté la RN6 pour rallier le radar automatique le plus proche. Là, le coordinateur de la FFMC 89 a démonté l’argumentaire du gouvernement sur
les bénéfices supposés des radars automatiques. Puis ils ont diffusé les propos d’un certain Nicolas S., candidat à la présidentielle en 2007 qui affirmait qu’il serait scandaleux de supprimer les panneaux annonçant les radars. A ce moment, quelques manifestants ont offert au radar automatique un nouvel habillage correspondant mieux à sa vocation : une
machine à sous. La RN6 est de fait restés bloquée dans les 2 sens pendant 20 minutes. Puis les manifestants sont revenus vers Auxerre pour un discours de cloture, qui a du etre abrégé en raison d’une violente averse. Pour cette grande première en matière de cohabitation auto-moto sur une manifestation, tout s’est bien déroulé et les quelques
automobilistes présents étaient ravis d’apposer la communication mise en place par la FFMC sur leur véhicule.
La participation des motards a été satisfaisante au vu de la météo dégradée et d’un important salon le même jour à 50 km de là.


manif 18 juin auxerre par cartman89