jeudi 28 août 2008

Campagne contre l’oubli du clignotant

Sécurité routière

Dès le 8 septembre, la police nationale mulhousienne, qui effectue pour l’heure de simples actions d’information, commencera à verbaliser les conducteurs qui rechignent à mettre le "cligno" lorsqu’ils circulent. Il en coûtera alors 22 euros d’amende et un retrait de 3 points sur le permis de conduire, tel que le prévoit le code de la route. Selon la police de Mulhouse cette campagne s’inscrit dans une demande de politique nationale de protection des deux-roues qui existe depuis 2-3 ans. "C’est un constat, les gens sont de moins en moins respectueux du code de la route", a expliqué à l’AFP le capitaine Didier Binet, chef du service d’ordre public et de sécurité routière qui veut "mettre l’accent sur la protection des deux-roues", principales victimes des "clignotants oubliés".

Lors d’une récente opération menée par la police de Mulhouse auprès des conducteurs, aucun PV n’avait été dressé, a indiqué M. Binet. "On n’a pas verbalisé car sinon cela aurait été un carnage", a-t-il commenté. Cette campagne sera vraisemblablement suivie d’une action à l’échelon national, selon M. Binet.

source : France Info