Accueil > Nos actions > Réponses des candidats aux législatives 2017

dimanche 3 juin 2007

Réponses de BEN ALI Christophe - MRC - 3ème circ Yonne

PRISE EN COMPTE DES DEUX-ROUES À MOTEUR (2RM) : MOTOS ET SCOOTERS

- (FFMC89) CIRCULATION DES DEUX ROUES MOTORISES :
Le nombre de deux-roues motorisés (2RM) est en forte croissance en ville et contribue à améliorer les conditions de circulation. Quelles mesures comptez vous encourager pour favoriser la sécurité de leurs usagers ?

  • (BEN ALI Christophe) Il me semble, qu’aujourd’hui vous êtes plus à même que moi pour faire des propositions en tant qu’utilisateur de 2RM. Faîtes moi vos propositions, cela fait des années que je n’ai pas lu le « pavé dans la marre ».

- AMÉNAGEMENTS ROUTIERS :
Les 2RM évoluent dans un environnement essentiellement conçu pour l’automobile. Rendrez-vous obligatoire la prise en compte des 2RM dans la conception des routes (mobilier urbain, peintures au sol, obstacles latéraux, normes d’infrastructures) ?

  • OUI
  • Ma première « pelle » j’étais passager d’un 500 XLR qui n’a pas aimé un passage piéton detrempé. Plus de 20 ans après rien n’a changé.

VOTRE POLITIQUE DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE

- PERMIS DE CONDUIRE :
Nombre d’accidents ont lieu par méconnaissance des spécificités des véhicules avec lesquels nous partageons la route (poids lourds, deux-roues à moteur, vélos).
Seriez-vous prêt à intégrer au permis de conduire un module spécifique sensibilisant tous les conducteurs aux particularités des 2RM et à leur fragilité en particulier ?

  • OUI.

- PRÉVENTION :
La politique de sécurité routière actuelle, axée quasi uniquement sur la répression, infantilise et aigrit les usagers de la route, et atteint ses limites.
Comptez vous revenir sur cette vision purement répressive de la sécurité routière et donner des moyens conséquents aux politiques de prévention ?

  • Il faut trouver un équilibre entre la prévention et la sanction. Le « tout répressif » montre ses limites mais les règles sont necessaires pour le bien de tous. Il ne faut donc pas marginaliser une catégorie.

LIBERTÉ DE CIRCULER : VOS PRIORITÉS

- DECRET SUR LES CONCENTRATIONS DE VEHICULES A MOTEUR :
Un décret oblige à déclarer deux mois les balades en moto aux préfectures. Qu’en pensez vous ?

  • Une atteinte de plus aux libertes individuelles. Pourquoi les motos et pas les vélos ! ?

- DISPROPORTION FAUTES/SANCTIONS :
La lutte contre l’insécurité routière a multiplié le nombre de lois et durci les sanctions de façon parfois fortement discriminatoire. Par exemple, revendre une moto ayant subi des modifications, mêmes mineures, expose à une amende de 30 000 € et 2 ans de prison. Allez-vous poursuivre dans ce sens ?
Que proposez-vous ?

  • Les motos sont configurées en usines dans le respect de la législation. Certaines modifications comme le changement de pot devrait être autorisé (après un passage aux mines ? pourquoi pas ? ) car il est necessaire de trouver un équilibre.
  • Que celui qui souhaite transformer sa machine en « bécane de compétion » puisse rouler mais sur un circuit.