Accueil > La FFMC 89 > La Vie de l’antenne

lundi 11 mars 2013

La FFMC 89 au comité de pilotage du DGO

Dans la même ligne de conduite que le CNSR (Conseil National de la Sécurité Routière) qui a lieu au niveau national, les préfectures sont invitées à travailler localement sur le DGO avec les différents acteurs de la sécurité routière.

Le Document Général d’Orientation (DGO) a pour but de définir les axes et les orientations prioritaires des actions à engager en matière de prévention et de sécurité routière pour les cinq années à venir (2013 - 2017). un comité de pilotage, composé des représentant des services de l’Etat liés à la sécurité routière (DDT, Préfecture, gendarmerie, police, pompiers, CARSAT), des assurances, et de quelques associations, assez peu nombreuses finalement. Membre pour la première fois de ce comité de pilotage, la FFMC 89 a participé à la première réunion qui a eu lieu le 4 février. Après une présentation du bilan des 5 années écoulées, 4 groupes de travail sont invités à analyser l’accidentalité locale afin d’identifier les enjeux de l’insécurité routière dans le département :

- Les jeunes

- Les salariés

- Les ainés

- Les deux roues motorisés et les infrastructures

Pour chacun de ces ateliers, il y aura deux réunions. La première posera le diagnostique pour la catégorie étudiée, et proposera les orientations pour les 5 ans à venir. La seconde réunion définira les moyens de mise en œuvre : partenaires, délais et méthode. La FFMC 89 est positionné sur les ateliers "deux roues motorisés et infrastructures" et "jeunes". Le premier, pour des raisons évidentes, et sur le second, en raison se sa forte implication dans la sensibilisation des ados avec le programme Education Routière de la Jeunesse